A la découverte de Taghit la perle du Sahara algérien

By  |  0 Comments

Coincé autour d’une palmeraie longue de plus de 20 km, Taghit est une oasis ; l’un des plus attrayants du Sahara algérien. Jumia Travel vous emmène à la découverte de cette bourgade aux trésors enfouis qui est en passe de devenir la destination phare de la Wilaya de Béchar. Taghit est à 1115km d’Alger la capitale; on s’y rend par la route en empruntant la transsaharienne qui relie la capitale au sud de l’Algérie.

Pinterest

Elle est située entre le Djebel Baroun et les dunes du Grand Erg Occidental. Commune d’un millier d’habitant, Taghit est à une centaine de kilomètres de Béchar le chef-lieu de la Wilaya. Coincé entre une rivière de palmeraie et une mer de sable, l’oasis porte le nom de la Saoura; elle offre aux touristes un panorama enchanteur. Le contraste entre le vert de la palmeraie, le rose poussiéreux du ksar, l’orange des façades des nouvelles constructions ; est un vrai régal pour les yeux. Si vous aimez les randonnées à pied Taghit est ses alentours seront une destination plaisante.

Explorer la ville est un impératif une fois vos valises posées. Le vieux Ksar se dresse sur la partie la plus haute de la ville ; bâti sur un plateau rocheux, ce qui est considéré comme le quartier historique de la cité est composé de 120 maisons qui pour certaines datent de plusieurs siècles. Ici les touristes s’en donnent à cœur explorant chaque parcelle du Ksar : les amoureux d’architecture et de bâtiments anciens seront servis ! Il faut dire que plusieurs restaurations ont permis de maintenir le lustre d’en-temps de cette merveille architecturale. Les maisons et les remparts du Ksar sont faits de mottes de terre extraites de l’oued ; mélangées à de la paille elles forment un matériau défiant les aléas les plus rudes de la nature. Les habitants sont d’une générosité et d’une hospitalité sans mesure et c’est l’une des choses les plus marquantes dans cette partie de l’Algérie qui semble loin de tout. En promenade au petit marché local, les invitations à partager un repas ne manqueront pas et la bonne humeur légendaire des peuples du désert vous contaminera.

Autre particularité de la cité : les vertus thérapeutiques prêtées au sable des dunes ceinturant Taghit. Les habitants et les habitués confirment que ce grain minéral fin et doré possède des propriétés thérapeutiques pour soulager grandement le rhumatisme, l’arthrose et pleins d’autres maux liés aux articulations. Les bains de sable consistent à creuser un trou laissé béant une trentaine de minutes histoire que la chaleur s’évapore sensiblement puis le patient y est couché sur le dos et on le recouvert de sable chaud jusqu’à la tête. Au bout d’une demi-heure, le patient est sorti et il s’offre une douche bien chaude suivie d’un massage.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *