A la découverte des chutes Dindéfelo

By  |  0 Comments

Il existe au Sénégal des endroits qu’il faut nécessairement visiter pour découvrir et apprécier toute la beauté du paysage sénégalais. Parmi eux les chutes de Dindéfelo, situées dans le département de Kédougou. Raconter par la population locale (en majeure partie peulh) le site aurait été découvert en 1923 par un chasseur nommé Manga Dian Pathé.

« Des endroits comme Dindéfelo sont d’une valeur inestimable pour le tourisme sénégalais, ce site fait partie des merveilles de ce pays mais comme il est pas mis en avant certains touristes vont jusqu’au Kenya ou en Ethiopie pour voir de tel paysage alors qu’ils auraient pu venir au Sénégal », explique Ismael Kambell de la plateforme hôtelière Jumia Travel, qui œuvre pour la promotion de la destination du pays de la teranga.

Figurant sur la liste des sites classés, Dindéfélo, comme pour dire au pied de la montagne en langue peulh, est un site géant. Une cascade d’environ 80 mètres de haut et qui à elle seule fait la fierté du pays Bassari. Pour les amoureux de la nature, un tel décor de quiétude n’est comparable. C’est un véritable paradis vous diront ceux et celles qui ont déjà eu la chance d’y aller, un spectacle magique de bruit d’eau et de chants d’oiseaux qui vous berce sous la brume de la forêt dense qui l’abrite. Au pied de la montagne, une gigantesque piscine naturelle, qui d’après les autochtone aurait des vertus thérapeutique. Comment ne pas croire à cette histoire tellement le spectacle qui s’offre aux visiteurs est magique. Et comme le la nature a plutôt été généreuse de ce côté du Sénégal, la localité de Dindéfélo possède une immense réserve d’animaux où l’on peut découvrir de nombreux mammifères dont des singes, chimpanzés mais aussi de nombreuses espèces d’oiseaux qui ont pris refuge dans ce magnifique jardin d’éden.

chutes dinfelo

Et si l’envie vous prend de mieux connaitre la culture Bassari, ce que nous vous conseillons vivement, c’est de visiter le petit village où les sages vous raconterons avec enthousiasme l’histoire de ce petit coin de paradis encore méconnu et qui ne demande qu’à être visiter. Le peuple autochtone est un savant mélange de culturel, de partage et de convivialité.

Avec une telle magnificence on se demande bien comment les chutes de Bassari reste jusqu’ici peut visiter et très peu connu du grand publique. Pourtant Dindéfélo est un endroit plein de charme qui pourrait chaque année, si le site est mieux promut, attirer de millier de nombreux touristes à la quête de nouvelle aventure.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *