Le Cameroun et la journée de la démocratie

By  |  0 Comments

La journée internationale de la démocratie qui se célébrait ce 15 septembre, était une occasion réelle de faire le point sur la situation  du Cameroun.

Le choix du 15 septembre pour célébrer la Journée de la démocratie, a été effectué par l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et correspond à l’adoption, en septembre 1997, de la déclaration universelle sur la démocratie. « Cette déclaration pose les principes constitutifs d’une démocratie et définit les caractéristiques et les fonctions d’un gouvernement démocratique », déclarait Ban ki-Moon, secrétaire général de l’ONU.

Selon cette déclaration universelle, la démocratie est un principe universel qui suppose que les peuples choisissent leur propre système politique, économique, social et culturel, en exprimant librement leur volonté et qu’ils aient voix au chapitre en ce qui concerne tous les aspects de leur existence. (source : site web de l’ONU)

Le Cameroun n’est pas en reste en matière d’évolution démocratique. Sur le plan politique, le pays a vu se développer depuis les années 1990, un bon nombre de partis politiques avec des idéologies bien variées.

dc3a9mocratie_jeunesse

La compétition électorale s’est donc accrue avec cet avènement du multipartisme. Sur le plan de la liberté d’expression, le nombre de médias privés, la recrudescence des leaders d’opinions et surtout l’ouverture du pays au marché extérieur démontre à suffisance que le pays a réalisé d’énormes avancées.

Si l’on s’en tient à l’avis du sociologue Guy Parfait Songue, la démocratie peut aussi être considérée comme la prise en main du destin de la nation. « Tous les citoyens doivent s’investir au quotidien pour l’amélioration des conditions générales de vie. Ceci passe bien évidemment par une contribution au produit intérieur brut (PIB) » a-t-il déclaré.

Le sociologue s’est sans doute inspiré de cette citation populaire du président John Fitzgerald Kennedy lors de son discours d’investiture le 20 janvier 1961, qui disait : « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour votre pays.« 

La démocratisation politique du Cameroun a permis de renforcer sa croissance économique et surtout de diversifier ses sources de revenu. Grâce à un climat favorable et une situation géographique intéressante, le  pays fait désormais partie de ces nouvelles destinations économiques où il y a une liberté et surtout un potentiel énorme. Depuis quelques années, l’écosystème entrepreneurial est en pleine expansion. On remarque la mise en place d’initiatives privées qui participent de manière significative à la croissance du pays. Wandashop (site de vente en ligne), Jumia Travel (site de réservation d’hôtels en ligne) Canal2 (télévision privée), Camerbe (site d’informations générales sur le pays), sont quelques exemples d’initiatives locales qui ont bousculé le contexte camerounais.

Si l’on s’en tient à cette démarche de participation massive de la population à la vie de la nation, on dira alors que la démocratie dans ce sens serait juste une meilleure manière de s’organiser pour mieux vivre.

 

button_discover150French

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *