Sénégal : Les jeunes à l’assaut du e-commerce

By  |  0 Comments

A l’heure où le problème de l’emploi se pose au Sénégal, l’e-commerce ouvre une nouvelle voie aux jeunes entrepreneurs qui se lancent de plus en plus dans la création de start-up.

SRTL-Slider_1

Le Sénégal s’est véritablement lancé dans l’e-commerce, pour preuve depuis 2014, le pays a vu se créer de nombreuses plateformes internationales comme Cdiscount, Kaymu, Jumia, Hellofood, ou encore Jumia Travel  le site leader de la réservation d’hôtels en Afrique  qui a fait du Sénégal  son hub Afrique de l’ouest avec une quarantaine d’employés. Mais ce qui est encore plus surprenant dans cette percée du e-commerce dans le pays de la teranga, c’est l’appropriation de cette nouvelle forme d’entreprise par des jeunes dont la tranche d’âge varie entre 20 et 40 ans. En effet à côté de la présence des grands groupes dont AIG (Africa Internet Group), pionnier du e-commerce en Afrique, de nombreux jeunes sénégalais se sont eux aussi mis dans à la création de startups version e-commerce, et cela semble plutôt bien réussir à certains.

C’est le cas du site soreetul.com, premier site de produits locaux transformés créé par Bintou Coudy, de maketbi.com de El Hadj Mamadou Lô, tongtong.sn de Ahmed Cissé, mlouma.com du jeune Aboubacar Sidy Sonko ou encore assurancefacile.sn premier site d’assurance automobile en ligne créé par Abdou Dieng. La liste est longue, et si les jours ne sont pas encore roses pour ces jeunes entrepreneurs, ils s’annoncent néanmoins prometteurs car l’intérêt des sénégalais pour ce mode d’achat  est de plus en plus fort. Ces jeunes ont le mérite à travers leur sites d’offrir des services qui correspondent  à la demande  des consommateurs sénégalais.

Capture

Il est aussi important de rappeler le rôle important joué par certains incubateurs comme le CTIC Dakar ou encore le Synapse center, dans l’accompagnement de ces jeunes. Sur ces deux dernières années, environ une vingtaine d’entreprises d’e-commerce créée par des jeunes sénégalais ont vu le jour. L’e-commerce ouvre une nouvelle voie aux jeunes sénégalais et pourrait vite devenir la porte de salut pour ceux d’entre eux qui veulent se lancer dans l’entrepreneuriat.

button_discover150French

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *