Le Mbongo-Tjobi, le caviar du peuple Bassa

By  |  0 Comments

Comme la majorité des ethnies du Cameroun, le peuple Bassa se reconnaît par un met culinaire spécifique: le Mbongo-Tjobi, un met qui se déguste à toutes les occasions. Jumia Travel, l’entreprise panafricaine de réservation d’hôtel en ligne, vous amène au coeur de ce plat qui fait la fierté et l’identité de ce peuple originaire de l’Egypte et partagé entre les régions du Littoral et du centre.

Plus qu’un simple repas, le Mbongo-Tjobi est devenu un élément principal de l’identité du peuple Bassa. Pas une cérémonie ne se déroule sans Mbongo-Tjobi, que ce soit les mariages ou les grandes cérémonies traditionnelles.

Aussi appelé le “caviar du peuple Bassa”, le Mbongo-Tjobi (Tjobi signifie poisson en langue Bassa) est tout simplement une sauce aux écorces brûlées. Sa préparation est très longue et difficile: il faut pratiquement une journée pour brûler et mixer les aromates et condiments qui le composent. Le Mbongo est une épice typiquement camerounaise qui ressemble à la noix de muscade par sa forme et est toujours accompagné de hiomi, une écorce de l’arbre à aÏl.

Les avis sont souvent partagés quant au choix d’accompagnement du Mbongo-Tjobi. Certains préfèrent le macabo ou le manioc, d’autres par contre le dégustent avec du riz, du plantain ou encore de l’igname. La particularité de ce plat est en effet qu’il peut s’accompagner d’une variété de mets qui n’enlèvent rien à sa saveur.

Selon une rumeur publique, lors de la dégustation de ce plat, certaines femmes mal intentionnées profiteraient de la couleur noire du Mbongo-Tjobi pour y ajouter des produits mystiques pour charmer les hommes riches. Mais malgré ce relatif danger, ce plat reste la star des menu !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *