JEN 2015: Comment le numérique peut aider les entreprises africaines

By  |  0 Comments

La première édition des Journées de l’entreprise Numérique (JEN 2015) s’est achevée le10 avril dernier à la CGECI au Plateau. Cette première édition a été l’occasion  pour les chefs d’entreprises et autres participants de découvrir les opportunités du passage au numérique et les solutions innovantes que cela apporte au développement des activités des entreprises locales.

Durant deux jours, plusieurs ateliers ont été animés par des experts internationaux  du numérique tels Alexandre Zabroski (chef de la délégation française), André Jean Loechel, mais aussi nationaux à savoir Edith Brou (Ayana webzine), Mohamed Diaby ou encore Hyppolite Soro (jovago). Ils ont instruit la centaine de participants présents sur des sujets aussi divers que variés : importance des réseaux sociaux pour l’entreprise, importance des solutions innovantes (open source), transformation numérique du secteur public et autres sujets ont été abordé.

Pour cette première édition qui a vu la participation de plusieurs délégations notamment tunisienne et française, un accent particulier a été mis sur l’évolution des start-ups africaines, qui tardent à décoller malgré la qualité des projets mais surtout du fait d’un  écosystème défavorable à la construction d’une économie numérique forte. Cependant aux dires de M. Zabroski :  « Des start-ups africaines exerçant dans le domaine du e-commerce par exemple, ont  réussi à développer un business model éfficace qui leur a permis de s’imposer rapidement sur le marché africain »

Selon Anicet Dalli, responsable des relations publiques à jovago une startup  d’Africa Internet Group, présente à l’événement « Nous sommes un exemple que les start-ups africaines peuvent s’installer, se construire, se développer rapidement et créer des Business models réussis à partir du numérique, si nous l’avons réussi les entreprises du secteur public aussi peuvent le faire ». Pour rappel Africa Internet Group (AIG) est à l’initiative de plusieurs startups en Afrique, toutes évoluant dans le e-commerce (jumia, Jumia Travel , hellofood, carmudi, lamudi…).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *